Ce Dimanche, on s’attaque à l’analyse de la photo de Mickaël Rauch.

Difference

“Différence” de Mickaël Rauch

Une photo de fleur, accompagnée par ce message:

Je suis débutant, et j’essaie d’apprendre. Ma technique laisse clairement à désirer, mais j’aime le travail de composition.
Je t’envoie une photo choisie par un proche. Je l’ai intitulée “Différence”. Pour moi, elle représente l’effet que l’on peut ressentir lorsqu’on n’est pas comme tout le monde : encombré par le désir de normalité, noyé dans la masse, mais tout en attirant l’attention.
C’est pour représenter ce sentiment que j’ai utilisé autant de flou à l’avant-plan.

Allez jeter un coup d’œil au travail de Mickaël sur son FlickR: https://www.flickr.com/gp/132537658@N05/Hz7L16
On attaque !

COMPOSITION

Mickaël a bien travaillé la compo pour coller à la description qu’il fait de sa photo: la rose mauve, qui est le sujet principal est entourée par d’autres fleurs blanches qui se ressemblent. L’auteur a joué avec la profondeur de champ, les plans et, sans s’en apercevoir, les lignes de fuite. La rose mauve est aussi placée plus haut, à peu près au tiers de la hauteur, ce qui permet de ne pas avoir trop de vide au dessus, ce qui nuirai à la composition.

Les lignes de fuite créées par la perspective

Les lignes de fuite créées par la perspective

Le travail sur les différents plans, on peut diviser ça en 2 plans:

1er plan de la photo

1er plan de la photo

le plan principal de la photo

le plan principal de la photo

Toutes ces astuces de composition permettent de guider le regard du spectateur vers la rose “différente”. Une composition plutôt efficace.

TECHNIQUE

les EXIFs de la photo:
vitesse: 1/30s
ouverture: f/4,5
iso: 200
focale: 50mm sur APS-C Canon (550D) -> 80mm
L’objectif utilisé est le 50mm f/1.8 de chez Canon, OUI JE SAIS TOUT !!!!
Un super objectif que l’on peut trouver un peu partout pour moins de 150€. Mais dépêchez vous avant que Canon arrête de le commercialiser à cause de la nouvelle version le 50mm f/1.8 STM.
Alors pour dire 2-3 choses sur la technique… ici le fait de shooter des petits sujets et d’avoir une distance sujet <-> APN très courte, nous donne une profondeur de champs très courte et c’est clairement ce qui était recherché. En effet, la théorie nous dit que plus on se rapproche de la distance minimal d’un objectif, plus la PDC devient courte. Et inversement, plus on s’éloigne plus la PDC devient grande, jusqu’à atteindre l’hyperfocale (qu’on avait déjà vu dans l’épisode de Thibault).
Ce qui me gêne clairement, c’est le flou du sujet, je trouve ça dommage. En effet, la vitesse est bien lente, ici 1/30s sur une focale de 80mm (50mm sur APS-C)  est trop lent pour avoir la netteté optimale. Une règle de base en photo nous dit qu’il faut que la vitesse soit au moins égale à l’inverse de la focale, et cette règle doit s’appliquer sur les focales équivalentes en plein format. Donc ici, avec une focale de 80mm (50mm sur APS-C) la vitesse minimale aurait dû être de 1/80s pour éviter le flou. Malheureusement, une photo floue ne peut pas être rattrapée.
Pour gagner un peu de vitesse, on aurait tout simplement pu augmenter les iso et passer de 200 à 800iso, et en jouant sur les couples de valeurs, on serait arriver à 1/120s, idéale pour cette focale 😉

AMÉLIORATIONS/RETOUCHES

Juste pour me la péter un peu avoir 2 petites retouches à faire, j’aurai viré la partie blanche en haut à gauche et l’autre fleur mauve qui est planquée dans les tiges…

les quelques points à modifier

les quelques points à modifier

Dans ce cas là, j’utilise Photoshop.

Pour la partie la plus simple, la fleur, on va utilisé la désaturation avec un masque de sélection (j’ai perdu des lecteurs en route je crois…)
Pour faire simple:
1) on va utiliser le “mode masque” (touche Q dans Photoshop)

masque2

icône du “Quick Mask” ou “Mode Masque”

2) gribouiller avec le pinceau sur la zone à modifier

on a peint la partie à modifier

on a peint la partie à modifier

3) quitter le mode masque (Q), on obtient alors une sélection

selection

la sélection avec le mode masque

4) choisir un calque de réglage de saturation et mettre la valeur dans les négatifs.

calque

Chemin pour accéder aux calques

modif couleur

Le calque de saturation

 

Ensuite, pour virer la partie blanche, on utilise le correcteur et le tampon de duplication pour prélever du marron comme source et appliquer sur la partie blanche.

photo avec mes retouches

La photo de Mickaël avec mes retouches

Bref, ici le boulot est un peu bâclé mais c’est pour donner une idée.

CONCLUSION

Mickaël a bien réussi à retranscrire ce qu’il pensait grâce à quelques règles de composition. Ce que j’aurai à dire, mise à part la vitesse trop lente et le flou de bouger, c’est qu’il faut toujours travailler son cadrage avec précaution! Sur cette photo, la retouche avec le mur blanc aurai pu être éviter en tournant un peu le bouquet vers une zone du mur uniforme. Dans le cadrage, le sujet n’est pas le seul élément important, le fond aussi peut profondément changer la donne ! Avec les logiciels de retouches, on peut corriger cela, mais c’est fastidieux et souvent pas à la hauteur d’un cadrage parfait!
Mickaël, j’attends ton retour sur cette analyse.

Rendez vous dimanche prochain pour la prochaine analyse!

Vous avez apprécié cette analyse mais vous ne vous sentez pas à la hauteur, pas de problème, je propose également des cours particuliers pour voir les bases de la photo / la compo…  et même du coaching personnalisé pour vous perfectionner.

Si l’article vous a plu, Parlez-en autour de vous, partagez ce post…

 

La photo gracieusement fournie par Mickaël Rauch reste sa propriété et n’est pas utilisable sans son accord. De même que les captures d’écrans et les modifications que j’ai pu y apporter

About the author

Photographe depuis plus de 10ans, toujours passionné et passionnant

  • Mon activité en photojournalisme et Correspondant de Presse
    Mon activité en photojournalisme et Correspondant de Presse
  • Ouverture du Studio à Grand Quevilly
    Ouverture du Studio à Grand Quevilly
  • Choix d’un appareil photo compact – Comparatif Canon Ixus 180 vs Canon PowerShot SX160
    Choix d’un appareil photo compact – Comparatif Canon Ixus 180 vs Canon PowerShot SX160
  • Salon Nous les Femmes
    Salon Nous les Femmes