La 10e analyse photo est en ligne, cette semaine, c’est la photo d’Olivier Le Saint qui va être soumise à la critique.

Photo d'Olivier LeSaint

Photo d’Olivier LeSaint

Olivier ne m’a pas transmis de galerie web ou page Facebook … mais si vous avez besoin d’un coup de main en info, voici son site : http://www.olsinfo.fr/

COMPOSITION

Cette photo est une photo de paysage, et du coup, il y a quelques variantes de la règles des tiers qui vont s’appliquer (enfin au moins 1), notamment sur l’horizon. Avec l’horizon, on s’arrange pour le placer sur la ligne de tiers.
Ici, Olivier a fait une bonne composition: il a placé la ferme sur un point fort de la règle des tiers et l’horizon est placé sur la ligne supérieure ce qui donne plus d’importance à la partie basse de la photo.
Pour le ciel, ici il n’a pas grand intérêt donc effectivement, lui donner moins d’importance avec un cadrage adapté est plutôt bien choisi.

Règles des tiers

Règles des tiers

Ce qui attire l’œil aussi, ce sont les lignes dessinées dans le champ et tous ces ballots de paille qui forme un motif répétitif plutôt sympa.

Les Lignes dans la composition

Les Lignes dans la composition

Ce qui me gêne, c’est le bout de toit et la cheminé en bas à gauche et le bout d’arbre en bas à droite. Comme je le dis souvent, “soit y’en a trop, soit pas assez” et du coup c’est plutôt un élément perturbant.

Quelques éléments gênants

Quelques éléments gênants

TECHNIQUE

Olivier m’a laisser les EXIFs de la photo, je vais pouvoir analyser un peu la technique
Vitesse: 1/250s
Ouverture: F/7,1
Iso: 100
Focale: 85mm sur un Canon 550D (APS-C) -> 135mm
Programme d’exposition automatique …. ça veux dire MODE AUTO 🙁 Voyons si l’appareil a bien travaillé.
Alors, en photo de paysage, l’usage est de prendre une focale courte, on va dire inférieur à 35mm (sur capteur 24×36, donc inférieur à 24mm sur APS-C) pour avoir le plus grand angle de vision possible.
Ici, Olivier nous prouve que ce n’est pas tout le temps vrai. Du coup, une focale plus longue lui a permis de sélectionner une partie du champs visuel et de composer correctement sa photo.
Coté paramètres: Olivier à régler son appareil sur l’appareil à choisi une ouverture plutôt fermé (F/7,1) ce qui va donner une grande profondeur de champ. C’est plutôt bien pensé, et c’est ce que l’on recherche dans une photo de paysage. Pour ma part, j’ai tendance à fermer encore un peu plus, de l’ordre de F/11 ou F/16, mais du coup, ça nécessite un peu plus de lumière ou une vitesse plus basse.
Mais quelques soit les réglages (ceux d’Olivier ceux de l’appareil d’Olivier ou les miens), on aurait été en Hyperfocale (j’en avait déjà parlé dans une analyse).
Alors, mais quoi qu’est-ce l’hyperfocale….ça n’a rien à voir avec Star Trek ou les films de Science-Fiction… ce n’est pas non plus une option sur tel ou tel objectif… c’est juste un cas particulier du calcul la profondeur de champs qui, avec certains réglages, va s’étendre à l’infini.
Il existe pas mal de site qui calcul tout cela pour vous:
l’indispensable DOF Master qui va vous permettre de calculer tout ça mais aussi un petit nouveau que je viens de découvrir qui permet de SIMULER des portraits et l’arrière plan : http://dofsimulator.net/en/

Revenons à la photo. Avec les réglages automatique de l’appareil d’Olivier, on commence à être en Hyperfocale lorsque la mise au point est faite à 55,3m et la zone de netteté va de 27,2m pour s’étendre à l’infini.

réglages du mode Auto

réglages du mode Auto

Avec mon réglage (F/16), on gagne quelques mètres: Mise au point : 25,2m, début PDC: 12,3m

Réglages en manuel

Réglages en manuel

Mode AUTO : 0 – Réglages Manuel : 1

Voyons les autres réglages, l’appareil d’Olivier à choisi une sensibilité de 100iso, c’est très bien dans ce genre de photo puisque le soleil nous fournit assez de lumière pour ne pas monter plus en sensibilité et être sujet au bruit du capteur.
+1 partout, balle au centre
Mode AUTO : 1 – Réglages Manuel : 2

Dernier point sur la vitesse, le mode Auto a compensé avec la vitesse de 1/250s mais je suis sur que 1/125s aurait suffit. Là encore 1 partout, balle au centre, le but est de ne pas avoir de flou de bouger avec une grande focale (voir la règle de l’inverse de la focale)
A la fin du temps réglementaire, la victoire revient donc aux réglages bien pensés du photographe qui l’emporte 3-2.

AMÉLIORATIONS/RETOUCHES

Alors, comme je vous l’ai dit dans la partie Composition, ce qui me gêne c’est le bas de la photo.

Quelques éléments gênants

Quelques éléments gênants

Avec un petit coup de tampon, on peut corriger tout ça.

Corrections effectuées

Corrections effectuées

Ensuite, on va essayer de lui donner un peu plus de peps.
Le ciel avait l’air assez nuageux, et du coup, il y a un voile atmosphérique qui se voit un peu sur la photo.
Saturation, courbe pour redonner un peu de couleur et de luminosité.

dvp

Corrections de la saturation, contraste et luminosité

le Avant/ Après

le Avant/ Après

CONCLUSION

Olivier m’a envoyé une photo de paysage plutôt sympa avec tous ces motifs de ballots de paille, ces lignes… mais il y avait quelques petits éléments gênants qu’on a pu travailler avec un logiciel de retouches.
Ensuite, on a travaillé un peu le développement (que je différencie bien de la retouche) qui va finir le travail.
Personne ne livre jamais un travail à moitié fini, en photo c’est pareil, il faut toujours passer un petit coup de verni 😉 Vous aller me dire que c’est arrivé avec le numérique, tous ces besoins de modifier, optimiser, retoucher… mais pas du tout, à l’époque de l’argentique, c’est déjà ce que faisait les laboratoire de développement de vos pellicules, mais vous ne le saviez pas! (ils ne supprimaient pas des éléments comme j’ai fait non plus 😉 )
Cette photo nous a surtout aussi permis de voir que le Mode Auto n’est pas parfait et qu’en connaissant bien les paramètres, leur utilité… on peut optimiser pas mal de choses ! (même si dans ce cas, on n’a travailler que l’Hyperfocale)

Olivier, j’attends ton retour sur cette analyse.

Rendez vous dimanche prochain pour la prochaine analyse!

Vous avez apprécié cette analyse mais vous ne vous sentez pas à la hauteur, pas de problème, je propose également des cours particuliers pour voir les bases de la photo / la compo…  et même du coaching personnalisé pour vous perfectionner.

Si l’article vous a plu, Parlez-en autour de vous, partagez ce post…

 

La photo gracieusement fournie par Olivier LeSaint reste sa propriété et n’est pas utilisable sans son accord. De même que les captures d’écrans et les modifications que j’ai pu y apporter

About the author

Photographe depuis plus de 10ans, toujours passionné et passionnant

  • Mon activité en photojournalisme et Correspondant de Presse
    Mon activité en photojournalisme et Correspondant de Presse
  • Ouverture du Studio à Grand Quevilly
    Ouverture du Studio à Grand Quevilly
  • Meeting de Sotteville-lès-Rouen 2016
    Meeting de Sotteville-lès-Rouen 2016
  • Partenaire avec le CROS
    Partenaire avec le CROS