Photo = bouffe

Il y a des jours où tu entends “Tiens, j’ai fait du hachis, tu pourrais le prendre en photo….” Ben pourquoi pas, après tout, c’est l’occasion de voir ce que j’ai retenu de mon stage de photo culinaire à l’Atelier Mai 98. Après tout, ils nous ont bien fait prendre en photo un cassoulet Monop’, plat visuellement super esthétique, vous êtes d’accord! Mais le rendu final nous avait tous cloué sur place… je me suis dit, ça doit être la “patte de l’artiste” le talentueux Thomas Dhellemmes. A mon tour!

Étapes d’un shoot culinaire

  • Aller chercher du gruyère au supermarché du coin. en vélo par température négative c’est plus marrant !
  • Direction le frigo et sortir le plat individuel amoureusement préparé la veille.
  • Saupoudrer délicatement le plat avec du gruyère râpé.
  • Mettre le four de compet’ à 200°C position milieu.
  • Attendre…. et attendre… 10 bonnes minutes, le temps de préparer l’installation pour le shoot.
  • De temps en temps, checker que ça crame pas…
  • Une fois que le dessus semble un peu coloré, déguster photographier
Hachi Parmentier

Hachis Parmentier façon gastronomique

Note pour ma cuisinière préférée : manquait juste un peu de sel.